Les tâches d’une au Pair

Wait wait..! 😉 Tout d’abord, la famille doit avoir au moins un enfant agé de plus de 3 ans. Les enfants de moins de 3 enfants doivent avoir un moyen de garde principal : crèche, assistante maternelle agrée, nounou. C’est le cadre légal, des attestations seront nécessaires lorsque nous gérerons pour vous le process administratif. Rassurez vous, beaucoup de nos familles ont un enfant de moins de 3 ans et nos au pairs sont ravies de s’en occuper, mais cela ne doit pas doit pas représenter leur principale tâche.

Pourquoi? : Les jeunes filles au Pair ne sont pas des professionnelles de l’enfance et ne s’y substituent pas. Elles ne sont pas formées à s’occuper de bébés. Elles ne peuvent prendre en charge à temps complet cette responsabilité. Elles ne peuvent également s’occuper d’enfants porteurs d’un handicap, pour la même raison.

Que font elles? Elles vous aident pour tout ce qui est lié à vos enfants :  les préparer le matin, s’occuper du petit déjeuner, les accompagner à l’école, aux activités sportives, culturelles, jouer avec eux, leur donner le bain, cuisiner / préparer le repas / les faire manger, surveiller les devoirs, les aider et faire progresser dans leurs langues maternelles. Elles peuvent aussi ranger, laver la chambre des enfants, la salle de jeux, s’occuper de leur linge. Naturellement, chaque famille a sa propre organisation et ses propres besoins en fonction des professions des parents, horaires, etc.

Par ailleurs nos vérifions pendant le processus du recrutement que nos candidates soient capables de proposer des jeux variés et ludiques, afin de proposer des activités sans écrans de télévision / tablettes.

Comptez sur elles pour être :

– Une aide souple et bienvenue pour s’occuper de vos enfants.
– Une grande soeur qui peut aussi s’en occuper occasionnellement en soirée, ce qui vous permet de libérer du temps pour votre activité professionnelle / personnelle.
– un membre de votre famille qui tisse des liens avec vos enfants mais aussi avec vous, parents.
– La possibilité pour vos enfants d’être au contact d’une nouvelle langue. La jeune fille au pair pourra initier / approfondir les connaissances linguistiques de vos enfants, sous formes de jeux et inclus dans les 25 h de travail.

Nos conditions : 25 heures de travail par semaine. Des baby-sittings sont possibles dans la semaine, compris dans les 25h. 2 jours de repos par semaine. Au moins 2 weeks end entiers de libres par mois ( du vendredi soir au lundi matin). De la souplesse existe concernant les 25 h, nous contacter. Le préalable est la concertation, le dialogue et l’accord entre vous et votre au pair, gagnant gagnant. Le planning doit tenir compte des cours suivis par la jeune fille et également de ses loisirs, elle doit avoir du temps pour avoir sa propre vie sociale, son temps, être au Pair est aussi une expérience qu’elles viennent vivre pleinement, au sein d’une famille mais aussi en dehors.

Nous vous aidons et conseillons dans l’élaboration de votre organisation. Votre organisation, mais aussi l’histoire de votre famille, votre motivation à accueillir une jeune fille au pair seront expliquées à nos candidates afin de vous faire gagner du temps pour vos entretiens.

Ce qu’elle ne fait pas

L’important est de comprendre que les jfaps ne sont pas des professionnelles de l’enfance et ne  s’y substituent pas.

les tâches ménagères doivent être uniquement liées aux enfants. Il ne peut leur être demandé de prendre en charge le ménage de toute la maison, le linge des parents, de faire la cuisine de manière systématique pour toute la famille. ( C’est un cadre, vous aurez tout de même la chance de goûter des plats de leurs pays, nous avons régulierement de vrais cordons bleus)!

Elles ne sont pas des professeurs d’anglais à domicile. Pour celles qui le peuvent, elles aideront volontiers vos enfants. C’est une attente bien normale de pouvoir faire profiter vos enfants d’un autre langue. Toutefois, la principale langue parlée au sein de la famille doit être le français et la jeune fille doit pouvoir en profiter.

– Les temps d’échange dans une langue, s’ils sont votre priorité, sont des heures de travail, à incorporer dans le planning.

– Elles ne peuvent s’occuper d’enfants porteurs d’un handicap ( cadre légal).

– Elles ne doivent pas s’occuper des enfants d’une autre famille que la votre.

– Elles ne substituent pas à l’éducation parentale, il ne peut leur ai demandé d’assurer ‘ l’autorité ” sur les enfants.